pour un oui, il y a des milliards de non, des milliards de non qu'on dit, on les dit des milliards de fois, on dit jamais oui à côté, on est à côté du oui, on le voit pas à cause des milliards de non qu'on dit, on dit des milliards de fois non pour noyer le oui, le oui est tout petit dans l'espace des non, les non remplissent l'espace de la bouche alors que la bouche attend le oui, la bouche attend qu'on lui dise oui, qu'on dise oui au oui des milliards de fois.