@Contact

lulu

Lulu à sa manière résiste à son village elle résiste à ses voisines et ses voisins elle résiste à leur langage elle résiste au commérage elle résiste à la famille en fondant une autre famille puis elle résiste à la sienne de famille elle résiste à ses fils et à ses filles elle résiste tout comme résiste Gégène qui lui résiste au travail et à la famille et aussi à sa femme et elle aussi elle résiste à son Gégène elle résiste au travail en créant plus d’ouvrage encore tout comme lui qui résiste à l’usine en se levant tôt et en préparant ses outils tous les deux dans leur maison de Thun ils résistent à tout l’entourage ils résistent à leurs parents ils patientent toute leur vie puis ils résistent aussi à leurs enfants ils se battent patiemment ils sont plus patients que les éléphants ou bien les tortus ou bien les goélands ils sont des goélands sans ailes dans leur maison de Thun ils se rabattent sur la télé mais ils résistent aussi à la télé ils patientent et attendent le jour où ils se vengeront ils savent qu’ils ne se vengeront pas eux-mêmes que quelqu’un se vengera peut-être pour eux mais ça non plus ils ne veulent rien en savoir car ils résistent au savoir et ils résistent à tous les devenirs ils campent sur leur position alors qu’ils sont parfaitement conscients qu’ils n’ont aucune position sauf peut-être de rester quelque part un sauvage car il faut rester sauvage à l’intérieur même des corps et à l’intérieur même de la parole et des institutions ils savent très bien ce qu’il en est de la vie puisqu’ils sont déterminés à résister à elle ils savent tout de la révolte et des commérages ils mettent ça dans le même sac tout ça pour eux sort de la même langue c’est la même tromperie qu’on colporte c’est le même élan noyé dans un peuple lui-même noyé et eux qui n’ont même pas la tête hors de l’eau et qui résistent à tout ça tout au fond de leur maison et au bout de leur jardin avec leurs outils pour déraciner les mauvaises herbes avec leur tondeuse bricolée avec un seau en plastique sur le moteur avec leur pelle et leur bêche avec leurs pauvres piquets et leurs bobines de fils avec leur brouette dont la roue grince ils résistent de toute façon au temps car ils savent que le temps ne leur donnera pas raison rien ne leur donnera raison ils résistent ainsi en vieillissant et en se taisant ils résistent en faisant le mort toute leur vie jusqu’à ce qu’ils tombent dans le trou qu’on leur a concédé.