@Contact
Un article de Nathalie Quintane pour Gabineau-les-bobines

ICI

Concert autour de Charles Péguy Mercredi 24 octobre, 18h00 à Orléans

Concert au musée Charles Péguy à Orléans, avec Jean-François Pauvros.

Les musées d’Orléans participent au Festival des RAMI (Rencontres Artistiques de Musique Improvisée) organisé par Gérard Bedu et la Compagnie « Le nuage en pantalon »

Bientôt je vais faire un concert avec Jean-François Pauvros dont le thème essentiel sera Charles Péguy (et notamment je lirai des passages de Charles Péguy dans nos lignes édité par les Atelier de l'agneau, 2014). Et l'occasion de relire ce texte qui ne se trouve ni dans l'Argent, ni dans l'Argent suite, mais dans une note conjointe dédiée à Descartes et que l'on trouve dans la Pléïade :

« Je l'ai dit depuis longtemps. Il y a le monde moderne. Le monde moderne a fait à l'humanité des conditions telles, si entièrement et si absolument nouvelles, que tout ce que nous savons par l'histoire, tout ce que nous avons appris des humanités précédentes ne peut aucunement nous servir, ne peut pas nous faire avancer dans la connaissance du monde où nous vivons. Il n'y a pas de précédents. Pour la première fois dans l'histoire du monde les puissances spirituelles ont été toutes ensemble refoulées non point par les puissances matérielles mais par une seule puissance matérielle qui est la puissance de l'argent. Et pour être juste, il faut même dire : Pour la première fois dans l'histoire du monde toutes les puissances spirituelles ensemble et du même mouvement et toutes les autres puissances matérielles ensemble et d'un même mouvement qui est le même ont été refoulées par une seule puissance matérielle qui est la puissance de l'argent. Pour la première fois dans l'histoire du monde toutes les puissances spirituelles ensemble et toutes les autres puissances matérielles ensemble et d'un seul mouvement et d'un même mouvement ont reculé sur la face de la terre. Et comme une immense ligne elles ont reculé sur toute la ligne. Et pour la première fois dans l'histoire du monde l'argent est maître sans limitation ni mesure. Pour la première fois dans l'histoire du monde l'argent est seul en face de l'esprit. (Et même il est seul en face des autres matières.)


Pour la première fois dans l'histoire du monde l'argent est seul devant Dieu.

Il a ramassé en lui tout ce qu'il y avait de vénéneux dans le temporel, et à présent c'est fait. Par on ne sait quelle effrayante aventure, par on ne sait quelle aberration de mécanisme, par un décalage, par un dérèglement, par un monstrueux affolement de la mécanique ce qui ne devait servir qu'à l'échange a complètement envahi la valeur à échanger.

Il ne faut donc pas dire seulement que dans le monde moderne l'échelle des valeurs a été bouleversée. Il faut dire qu'elle a été anéantie, puisque l'appareil de mesure et d'échange et d'évaluation a envahi toute la valeur qu'il devait servir à mesurer, échanger, évaluer.

L'instrument est devenu la matière et l'objet et le monde.

C'est un cataclysme aussi nouveau, c'est un événement aussi monstrueux, c'est un phénomène aussi frauduleux que si le calendrier se mettait à être l'année elle-même, l'année réelle, (et c'est bien un peu ce qui arrive dans l'histoire); et si l'horloge se mettait à être le temps; et si le mètre avec ses centimètres se mettait à être le monde mesuré; et si le nombre avec son arithmétique se mettait à être le monde compté.

De là est venue cette immense prostitution du monde moderne. Elle ne vient pas de la luxure. Elle n'en est pas digne. Elle vient de l'argent. Elle vient de cette universelle interchangeabilité.

Et notamment de cette avarice et de cette vénalité que nous avons vu qui étaient deux cas particuliers, (et peut-être et souvent le même), de cette universelle interchangeabilité.

Le monde moderne n'est pas universellement prostitutionnel par luxure. Il en est bien incapable. Il est universellement prostitutionnel parce qu'il est universellement interchangeable.

Il ne s'est pas procuré de la bassesse et de la turpitude avec son argent. Mais parce qu'il avait tout réduit en argent, il s'est trouvé que tout était bassesse et turpitude.

Je parlerai un langage grossier. Je dirai : Pour la première fois dans l'histoire du monde l'argent est le maître du curé comme il est le maître du philosophe. Il est le maître du pasteur comme il est le maître du rabbin. Et il est le maître du poète comme il est le maître du statuaire et du peintre.

Le monde moderne a créé une situation nouvelle, nova ab integro. L'argent est le maître de l'homme d'Etat comme il est le maître de l'homme d'affaires. Et il est le maître du magistrat comme il est le maître du simple citoyen. Et il est le maître de l'Etat comme il est le maître de l'école. Et il est le maître du public comme il est le maître du privé.

Et il est le maître de la justice plus profondément qu'il n'était le maître de l'iniquité. Et il est le maître de la vertu plus profondément qu'il n'était le maître du vice.

Il est le maître de la morale plus profondément qu'il n'était le maître des immoralités. »
Charles Péguy.

(Ed. Gallimard, coll. La Pléiade, Œuvres en prose complètes, tome III, pp. 1455-1457)

ne plus dire

Je fais des lectures

Je fais des perfs

Je fais des perfs-lectures

Ou des lectures-perfs

Je fais des poème-actions, je m'actionne

Et j'écris-tape

Je tape dans le lard de l'air, je m'escrime

À parler, je dansouille

Et me traverse et fais l'arsouille

Et me gesticule, m'éructe et me art-

icule et invective ainsi

Ma vie.

Jeudi 21 décembre, à 23 h, une émission d'Anne Montaron sur France Musique et un concert avec la Marmite infernale !

possibilité d'écouter l'émission ici

https://www.francemusique.fr/emissions/a-l-improviste/la-marmite-infernale-et-charles-pennequin-poete-performer-38814

ou même de regarder la video du concert (mais le montage de l'émission à la radio est très bien fait)

La Marmite infernale de l'ARFI, avec Charles Pennequin poète performer

Concert enregistré en public le 13 novembre 2017 à Radio France

L’opéra, voilà un nouveau défi pour la Marmite Infernale, l’orchestre de l’Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire.
Pourtant, des aventures, cet orchestre d’une dizaine de musiciens en a vécu : du concert traditionnel au ciné-concert et au spectacle. En prélude à ce projet ambitieux, la Marmite lyonnaise est venue improviser à la radio avec Charles Pennequin.

Sur la scène de notre studio, trois sets de batterie et percussions, une contrebasse, une basse électrique, un clavier et laptop, un violon, trois saxophones, un trombone, une trompette et une clarinette.
Je nomme là les instruments, mais ce sont les humains derrière les instruments qu’il faut évoquer car l’ARFI est un communauté, une famille.

arfi+pennequin

Relevé temporaire des contributions aux revues.

NOM DE LA REVUE

NUMERO

ANNEE

La Grappe

27

1992

La Grappe

28

1992

La grappe

29

1993

Java

11

1994

La Grappe

30

1994

La Grappe

31

1994

La Parole Vaine

3

1995

La Parole Vaine

8

1995

Action poétique

141

1996

Java

14

1996

La Grappe

35

1996

Nioques

1.2

1996

Tombe tout court

1

1996

le Mensuel littéraire et poétique de Bruxelles

219

1996

Matières

2

1996

Fusées

1

1997

La Grappe

40

1997

Le Miracle tatoué

6

1997

Moue de veau

1036

1997

Prospectus

6

1997

Sapriphage

30

1997

TTC

3

1997

TTC

4

1997

le Mensuel littéraire et poétique de Bruxelles

231

1997

le Mensuel littéraire et poétique de Bruxelles

233

1997

Mou de veau "chien méchant"

1076

1998

Hygiène et santé

1

1998

L'art dégénéré (Al Dante)

1

1998

Le Corridor bleu

6

1998

Le Jardin Ouvrier

19

1998

Le Jardin Ouvrier

17

1998

Les Améthystes de Thyl

n° 5/6/7

1998

Ouste

1

1998

Poézi Prolétèr

2

1998

Prospectus

7

1998

Quaderno

1

1998

RR

1.2

1998

Boxon

3

1998

TIJA

3

1998

Avis de Passage

1

1999

Facial

1

1999

Il Particolare

1

1999

Le Corridor bleu

7

1999

Le Jardin Ouvrier

21

1999

Boxon

4

1999

La Grappe

49

2000

L'Anthologie 2000

1

2000

Patate

1

2000

Le Corridor bleu

9

2000

Java

21-22

2001

Doc(k)s

25 à 28

2002

Ec/arts

3

2002

Ouste

11

2002

à quel titre?

1

2002

Psychopathia Sexualis

3

2003

Boxon

14

2003

Doc(k)s

34 à 38

2004

Java

25-26

2004

Proposta

(?)

2004

Boxon

17

2004

Boxon

15

2004

Patate

2

2005

Action poétique

179

2005

GPU

0

2005

Java

27-28

2005

Stalker

8

2005

Du nerf

4

2006

Fusées

10

2006

GPU

1

2006

QQ

1

2006

Du nerf

5

2007

Parade (Bx arts Tourcoing)

7

2007

La Res Poetica

(3 numéros)

2007

Enculer (fiction)

2

2007

Revue Espace

3

2007

CEPS

2

2008

Doc(k)s

5 à 8 (série3)

2008

Du nerf

8

2008

Du nerf

7

2008

Du nerf

6

2008

Ouste

18

2008

Revue Internationale des Livres et des idées

3

2008

Gazette Armée noire

1

2008

Freak wave

1

2008

Anartiste

12

2008

La Journal (Arc Musée d'art Moderne Paris)

?

2008

Du nerf

9

2009

Ecrivain en série - Leo Scheer

1

2009

Il Particolare

21-22

2009

La Revue des gens bien et pas bien du tout

1

2009

Ce qui secret

1

2009

Armée noire

1

2010

Du nerf

10

2010

Overwritting

1

2010

Poésure et Sculptrie

1

2010

Art et Anarchie

2

2011

Kluger hans

12

2011

Social-Traitre

10

2011

Boxon

26

2011

L'Intranquille

1

2011

Contre-Attaque

2

2011

Vermifuge

4

2011

Gare Maritime

(?)

2012

Ouste

20

2012

Revue Batarde

1

2012

Revue l'Assaut

2

2012

Art et Anarchie

4

2013

Doc(k)s

17 à 20

2013

Gruppen

6

2013

Inferno

?

2013

Revue Batarde

2

2013

Europe

1024

2014

Grumeaux

4

2014

Gruppen

9

2014

Pli

2

2014

Revue Espace

10

2014

Revue l'Assaut

5

2014

Pli

3

2014

Ouste

23

2015

Sous vide

3

2015

Ce qui secret

num en ligne

2015

Gruppen

10

2015

Pli

4

2015

Inferno

6

2015

Bébé

1

2016

Europe

1045

2016

Frappa

1

2016

Pouest

1

2016

Résonance générale

8

2016

Revue Espace

13

2016

Gruppen

11

2016

Armée noire

2

2016

Hildegarde

6

2016

Hex

2

2016

Triages

28

2016

Dehors, recueil sans abri

1

2016

Desseins

10

2017

Nuire

3

2017

Desseins

9

2017

Gruppen 

Collectif

2017

Remugle 

1

2017

Revue 17

1

2018

Sous vide

6

2018

VOL

1

2019

Fracas, revue en ligne

3

2019

Revue Laura

26

2019